lundi 13 septembre 2021

Percy Jackson, tome 4 : La bataille du labyrinthe


 



Titre VO : Percy Jackson and the Olympians, book 4 : The battle of the labyrinth

Auteur : Rick Riordan
Édition : Albin Michel
Genre : Jeunesse, fantastique
Pagination : 409 pages
Parution : Février 2010
Prix : 13,50





Résumé : Le grand combat va commencer... La vie de Percy est menacée. L'armée de Cronos s'apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour barrer la route au seigneur des Titans. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges.

Avis : Un an après avoir lu le tome 3, j'avais envie de retrouver l'humour de Rick Riordan et ses mythes si bien revisités. L'armée de Cronos est prête et se prépare à attaquer la Colonie des Sang-mêlés via le labyrinthe de Dédale. Afin d'empêcher cette attaque, Percy et ses amis vont partir dans le labyrinthe à la recherche de l'armée de Cronos. Mais cet endroit recèle bien des embûches. 

J'ai trouvé que contrairement aux tomes précédents, nous tournons un peu en rond avec la bataille du labyrinthe. J'ai trouvé ce livre un peu long et moins dynamique que les autres. En plus, l'humour caractéristique de Rick Riordan est moins présent, ce qui manquait un peu à l'histoire. En revanche, l'univers est toujours aussi prenant et sympa. Il y a de l'action ce qui fait qu'il est difficile de s'ennuyer malgré quelques longueurs. Ce qu'il y a de meilleur dans cette série, c'est tout de même la revisite des mythes. Encore une fois, l'auteur fait un super travail ! J'ai adoré découvrir la version de Rick Riordan du mythe de Dédale avec Icare et aussi Minos. C'est super intéressant ! J'ai redécouvert le mythe par la même occasion. 

Dans ce quatrième tome, on découvre un peu plus le camp d'en face à savoir, les méchants Titans. Ces derniers font vraiment peur parce qu'ils sont forts, cruels et craints. Ce sont des dieux alors ils sont vus comme des personnes invincibles. J'ai vraiment eu peur pour nos héros. Dans le camp des gentils, j'ai trouvé dommage qu'il n'y ait plus la complicité d'avant entre Percy, Annabeth et Grover. J'ai trouvé qu'ils se sont éloignés par rapport aux trois premiers tomes et c'est dommage. Je pense que ce manque de complicité vient de l'amour adolescent qui pointe le bout de son nez, nos héros suivant alors leur propre chemin. En revanche, j'ai trouvé que Percy et Tyson ont une relation de plus en plus touchante au fil des tomes. Ils se considèrent vraiment comme des frères alors que leurs débuts furent compliqués. J'ai bien aimé Rachel Elizabeth Dare, même si elle sème la zizanie dans notre trio, je pense qu'elle peut apporter beaucoup plus à l'intrigue. A voir comment elle va évoluer par la suite. Je ne l'avais pas dit, mais j'adore Nico ! C'est un personnage sombre, touchant, qu'on a vraiment envie d'aider. Nico nous montre la réelle complexité de la situation des demi-dieux. Il n'est pas vraiment accepté par son parent divin et ni par les autres demi-dieux à cause de la filiation. Du coup, il est tout seul, il m'a vraiment fait de la peine. En ce qui concerne les autres personnages importants de la saga, j'ai trouvé dommage que Thalia ne soit pas présente dans ce tome. J'aime trop Kitty O'Leary ! Si je pouvais, j'adopterais le même chien. 

On ne va pas se mentir, Percy et ses amis s'en sortent tout le temps trop bien. Ils arrivent toujours à éviter la catastrophe de justesse. Je trouve que parfois, c'est un peu trop facile. Même s'il reste seulement un seul tome pour clore la saga, il reste encore quelques flous alors je suis curieuse d'avoir les réponses aux questions qu'il reste. Pour avoir le fin mot de l'histoire au plus vite, je vais enchaîner avec le tome 5. 

Pour conclure, La bataille du labyrinthe est pour l'instant le moins bon tome de la saga. Malgré tout, j'ai bien aimé découvrir le mythe de Dédale, qui était réécrit de manière intéressante. J'ai bien aimé découvrir plus amplement le camp des méchants. J'ai adoré retrouver Percy et ses amis même si leur relation est moins profonde selon moi. Je vais lire le tome 5 de ce pas afin de clore la saga. 


Ma note : 16/20 


A lire dans le même univers


 

mardi 7 septembre 2021

Pumpkin autumn challenge 2021


Bonjour tout le monde,


Je reviens vers vous aujourd'hui un petit peu en retard afin de vous présenter ma PAL pour le Pumpkin Autumn Challenge créé par Guimause

Je pense que tout le monde connait le principe à présent mais je vais tout de même vous faire une rapide présentation. Peut-être que certains d'entre vous (jusque-là enfermés dans une grotte), ne connaissent pas le challenge. 


Le Pumpkin Autumn Challenge qu'est-ce que c'est ?


Comme son nom l'indique, c'est un challenge de lecture automnale qui se déroule du 01 septembre au 30 novembre. Pour ce challenge, il y a quatre menus et le but est de lire au moins un livre par menu ou alors de lire un livre dans chaque catégorie d'un menu afin de valider le challenge. Je vous laisse avec une présentation en image du challenge.


Cette année, je me lâche et je vais tenter de valider le challenge avec la catégorie "Un appétit de goule" mais bon, je ne sais pas si je vais y arriver. J'espère au moins le valider avec "Une faim de loup-garou". J'ai donc sélectionné 15 livres pour le challenge cette année alors que d'habitude, je n'arrive jamais à le terminer 😂 En tout cas, ma PAL risque de changer parce que je ne sais toujours pas ce que je vais recevoir de la part des éditions Hachette en octobre et en novembre... 



Automne frissonnant 🧟‍


Gare, gare à la main de gloire 🖐



Double, double, toil and trouble 🧙‍♀️



Le folklore de Chipenden 🧛‍♂️






 


Automne douceur de vivre 🍂

It's just au bunch of Hocus Pocus 🧙‍♀️



Eh Jiji, tu ne trouves pas que ça sent drôlement bon la Gütiokipänja ?!  🥐


Il suffit de se souvenir de rallumer la lumière ✨


J'ai un dragon et j'hésiterai pas à faire feu ! 🐉




Automne enchanteur 🦊 

"La lunette de pierre, c'est extra ! Quand on veut voir ce qui ne se voit pas" 🧚‍♀️

 


Nom d'une dune 🏜


Princesse Princesse 👸



Automne enchanteur 🔮 

Le destin perdu ⏳


Les ruines de l'Atlantide 🧜‍♀️


En avant Yvette tempête ! 🌪


Cabinet de curiosité 🎭




Bilan du Livre à la plage challenge : Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas réussi mon challenge puisque j'ai lu 7/10 livres... Bon cette fois, j'y étais presque ! Si j'avais eu un meilleur rythme en juillet, j'aurais peut-être réussi. Je ne pensais pas avoir un aussi bon bilan donc je suis contente. Par contre, il va falloir carburer pour réussir le Pumpkin Autumn Challenge 💪

Vous participez au Pumpkin autumn challenge ?

mercredi 1 septembre 2021

Bilan du mois d'août 2021


Coucou tout le monde,


Nous nous retrouvons aujourd'hui pour le bilan du mois d'août. En août, j'ai eu deux semaines de vacances, les deux premières. J'en ai profité pour partir quelques jours dans le sud à Saint-Cyr sur mer. Je n'étais jamais allée là-bas et j'ai bien aimé profiter de la mer, de la plage et aussi du Soleil. J'en ai eu l'occasion de lire au bord de l'eau et j'aime toujours autant. La reprise du boulot s'est bien passée, même si les vacances, c'est mieux ! 😅 Sinon, j'ai soufflé ma 29ème bougie le 29. Ca ne fait pas beau vieillir, je vous le dis et l'année prochaine, ce sera encore pire 😨 

Côté lecture, je me suis déchirée ! 😂 J'ai lu un énooooorme pavé et d'autres livres. Je suis ravie ! En plus, j'en suis à 25/40 pour mon challenge de 2021 donc j'ai de bonnes chances de réussir, mais il ne faut pas faiblir. Août était aussi le tout dernier mois du Hold My SFFF challenge... Je participais depuis deux ans à ce challenge alors je suis triste qu'il s'arrête 😥, mais je me console en me disant que j'ai fait beaucoup de belles découvertes. En août, nous avons lu 4 livres. En tout, avec ces 4 livres, nous avons lu 2 491 pages. Passons en revue nos lectures du mois :


Aurélie


Pour commencer le mois d'août, j'ai lu un monstre... Avec ses 1 531 pages, c'est l'un des plus gros livres de ma bibliothèque à savoir, La neige et la cendre, tome 6 de la saga Outlander de Diana Gabaldon. Claire et Jamie doivent faire face à de nombreux soucis. Leur maison est censée brûler en 1776 et la guerre d'indépendance arrive en Amérique. Ils vont devoir choisir le bon camp pour survivre. 

J'ai profité de mes vacances pour lire cette brique. J'avais un peu peur, mais au final, j'ai A.D.O.R.E ! C'est toujours un plaisir de retrouver les Fraser. Il se dégage une douceur de vivre, mélangée à de l'action et une intrigue haletante. J'avais envie de me jeter sur la suite, mais comme c'est une belle brique aussi, ce sera pour plus tard. 


Ensuite, j'ai lu le premier livre dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Hachette Romans, à savoir : Déconnexion, le premier tome de la trilogie In real life de Maiwenn Alix. Lani mène une vie heureuse dans le Système jusqu'au jour où elle se fait enlever par une bande de rebelles. Avec cette nouvelle vie, toutes ses croyances s'effondrent. 

J'ai publié mon avis la semaine dernière donc je ne vais pas trop m'étendre. Mais j'ai bien aimé l'univers qui est original et plein de bonnes idées, même si j'aurais aimé que certains points soient plus approfondit. Les personnages sont sympas, même si leurs relations semblent fausses parfois. Pour lire mon avis, c'est ici !


Puis, j'ai lu une des reliques de ma PAL. Ce livre trainait dans ma bibliothèque depuis... 2015 😅. Il s'agit de L'empire d'Atlantia, le tome 1 de la Guerre des Mus de Lisa Fiedler. Hopper est une petite souris d'animalerie qui se retrouve propulser par hasard dans le métro de New-York où elle découvre un monde dominé par les rongeurs. Les rats, les mus et les chats s'opposent dans des guerres ancestrales. Hopper amènera t-il la paix avec lui ?

C'est le dernier livre lu dans le cadre du HMSFF challenge. Sans le challenge, il serait encore dans ma PAL. Au final, j'ai bien aimé. L'histoire avec des animaux pour héros est originale. L'univers est vraiment intéressant. Les personnages sont aussi mignons. Je lirai la suite ! 


Pour terminer le mois d'août, j'ai lu le troisième tome de Reine d'Egypte de Chie Inudoh. Hachepsout, Reine d'Egypte veux diriger le pays, mais en tant que femme, elle reste dans l'ombre de Thoutmosis, le Pharaon. Les hommes ne lui laissent pas sa place alors elle va devoir la prendre elle-même. 

J'avais beaucoup aimé les deux premiers tomes. Je pense que celui-ci est encore mieux ! L'intrigue prend un autre tournant, elle est plus mature, plus tournée vers la politique et les complots. L'intrigue évolue comme son héroïne. Hachepsout n'est plus une ado, c'est une jeune femme qui s'assume et qui sait où elle va. J'ai hâte de lire la suite. 




Just One



Un coup de cœur : La neige et la cendre, le tome 6 d'Outlander ❄

Un univers : L'univers captivant d'Outlander 🔥

Un lieu : Fraser's Ridge ! Il lieu qui dégage une douce ambiance 🍂

Un personnage : Hachepsout, une féministe avant l'heure (Reine d'Egypte) 👸

Un couple : Claire et Jamie (Outlander) 👩‍🦱👨‍🦰

Une histoire : L'histoire de l'opposition entre les rebelles et le Système (In real life) 👥

Une déception :  /

Une émotion : Le courage 💪

Un futur époux :  Jamie 😍 Ian gagne aussi du terrain (Outlander)





Book Haul


Comme quoi tout est possible et tout arrive ! J'espère que vous êtes bien accrochés à vos chaises et vos claviers pour la grand nouvelle qui arrive. Tenez vous bien, vous êtes prêts ? 
Je n'ai acheté AUCUN livre en août !!!! 😱 Je n'y croyais pas et pourtant ! Deux livres sont quand même arrivés dans ma PAL, mais c'est ma sœur qui me les a passé donc je n'allais pas dire non 😅. Je profite de ma victoire, parce qu'en septembre, j'ai bien l'intention de me faire un cadeau d'anniversaire 😂


 


1. Hayley Barker, Show Stopper, tome 1, Bayard, 2019.
2. Amie Kaufman et Jay Kristoff, Aurora Squad, tome 1, Casterman, 2020.


Sur le blog


En tout, en septembre, nous avons publié 4 articles dont voici le récapitulatif :



Nos réseaux : 


N'oubliez pas, le blog est aussi sur : 




Nous vous souhaitons un bon mois de septembre :)

samedi 28 août 2021

In real life, tome 1 : Déconnexion







Auteur : Maiwenn Alix
Édition : Le livre de poche
Genre : Dystopie, Science-fiction
Pagination : 396 pages
Parution : Juillet 2021
Prix : 6,90







Résumé : Et si l'on vous déconnectait de la seule réalité que vous connaissez ?Imaginez un monde dans lequel chacun peut communiquer avec les autres par la pensée. Un monde dans lequel, la nuit, vous pouvez visiter des "rêves éveillés", si réels qu'ils vous permettent de vivre une existence virtuelle en parallèle de votre vie quotidienne. Un monde sans violence, où toutes les relations sont fondées sur l'harmonie et la bienveillance. Lani vit dans ce monde idéal. Jusqu'au jour où elle en est brutalement arrachée pour être projetée dans un monde "hors connexion". Privée de tous ses repères, elle doit désormais s'inventer un nouveau destin. 

Avis : Tout d'abord, je tenais à remercier les éditions Hachette Roman pour l'envoi de ce livre. C'est le premier que je lis dans le cadre de notre nouveau partenariat et j'en suis ravie ! Lani mène une vie paisible auprès des siens dans une petite implantation qui restaure les écosystèmes pour le Système. A la veille de la cérémonie de répartition qui la mènera vers sa nouvelle vie, Lani se fait enlever par un groupe de rebelles. Là voilà partie loin des siens où elle sera forcée de remettre toutes ses croyances en question.

Déconnexion n'est pas un livre très long puisqu'il fait moins de 400 pages. Contre toute attente, la mise en route est assez longue pour un petit livre. Il y a un événement capital dès le départ, mais ensuite, il ne se passe plus grand chose pendant longtemps. C'est assez déroutant. Même si ce tome est introductif, nous apprenons pas mal de choses sur l'univers et les personnages qui sont déjà bien dépeints. Du coup, il est très facile de s'immerger dans le monde créé par Maiwenn Alix et de comprendre les personnages. C'est assez rare pour que ce soit souligné. L'univers dystopique avec une touche d'écologie est intéressant. Les personnages évoluent dans un monde où les hommes sont gouvernés par une sorte d'intelligence artificielle après avoir passablement détruit les écosystèmes. A présent, ils s'emploient donc à restaurer les milieux. J'ai beaucoup aimé l'idée de cet univers, qui a beaucoup de potentiel. J'ai bien aimé le fait d'avoir un double monde, avec d'un côté le Système dirigé par l'informatique et de l'autre, la société rebelle qui tente d'avoir sa place dans le monde. Ce qui est dommage, c'est que j'aurais aimé découvrir un peu plus le Système et ses codes avant de changer de monde. Je trouve que le principe des rêves éveillés est vraiment intéressant alors c'est dommage d'en avoir vu si peu. En tout cas, l'idée de base de l'univers est intéressante. A voir comment cela va évoluer par la suite. En plus, la plume de Maiwenn Alix est sympa. Même si ce n'est pas la plume la plus poétique qu'il m'ait été donné de lire, j'ai bien aimé son style. 

Pour ce qui est des personnages, j'ai bien aimé Lani, une héroïne qui en a sous le pied. J'ai pris plaisir à la suivre parce qu'elle est altruiste et battante. Elle vit une situation délicate et pourtant, elle ne se laisse pas abattre. En plus, elle agit en femme libre, n'ayant pas peur du regard des autres et surtout, de celui des hommes. Alexander est un personnage attentionné et sympa. Je l'ai bien aimé, même si je sens qu'il a encore beaucoup de secrets. J'ai l'impression qu'il y a baleine sous gravillons avec lui. Je me méfis du gars trop parfait. Ce qui est dommage, c'est que la romance va trop vite et tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Il y a quelque chose qui me dérange et qui sonne faux dans cette relation. En fait, pour moi, tous les liens entre les personnages principaux sonnent faux. Il y a quelque chose qui ne va pas dans la relation Lani / Alexander et dans la relation Tom / Lani. Avec le premier duo, la romance sonne faux et avec le deuxième, l'amitié semble être venue de nul part. Sans compter que Lani n'a presque pas pleuré la mort d'un de ses proches. Vous l'aurez compris, les relations entre les personnages ne m'auront pas totalement convaincue.

Pour conclure, Déconnexion est un bon premier tome, qui permet de bien poser les bases de l'univers. Le monde créé par Maiwenn Alix m'a beaucoup plu et j'ai hâte d'en savoir plus. Les personnages sont intéressants bien que leurs relations semblent parfois un peu creuses. La fin de ce tome est dingue donc j'ai hâte de lire la suite. 


Ma note : 16/20

dimanche 22 août 2021

Le clan Campbell, tome 1 : A la conquête de mon ennemie




Titre VO : Highland warrior

Auteur : Monica McCarty
Édition : J'ai lu
Genre : Romance, historique
Pagination : 345 pages
Parution : Mai 2018
Prix : 7,40





Résumé : Capitaine de la garde du comte d'Argyll, Jamie Campbell, l'homme le plus redouté d'Ecosse, est sur la trace de hors-la-loi qui seraient  cachés par messire Lamont, maître d'Ascog Castle. Sur place, Jamie lui propose d'épouser sa fille afin d'apaiser les relations entre les deux clans ennemis. Lamont est d'accord. Toutefois, il ne contraindra pas Caitrina. La réponse cingle : "Je préfère épouser un crapaud !" Amadouer la jeune effrontée s'annonce délicat, d'autant que Jamie a des manières très personnelles de faire sa cour...

Avis : J'ai découvert cette saga totalement par hasard en trouvant le tome 2 d'occasion. Pas de chance pour moi, je ne savais pas qu'il s'agissait d'une saga alors j'ai commencé par lire le tome 2. C'est donc après que j'ai découvert le tome 1, qui au final se révèle être meilleur que le deuxième. La guerre des clans fait rage dans l'Ecosse du XVIIe siècle. Les Lamont sont accusés d'aider les hors-la-loi du clan McGregor. Le comte d'Argyll, qui fait régner l'ordre dans les Highlands pour le roi d'Angleterre, décide d'envoyer chez les Lamont, Jamie Campbell, l'homme le plus redouté d'Ecosse. A Ascog, il va rencontrer Caitrina Lamont, aussi belle qu'intrépide. 

Je suis une grande fan des histoires se déroulant en Ecosse, alors quand j'ai compris que cette histoire avait pour cadre le cœur des Highlands et les querelles de clans, j'étais ravie. Ce qui est d'autant mieux, c'est que l'histoire, bien que fictive, se base sur des faits réels et des personnages ayant bel et bien existés. Le château d'Ascog a bien été détruit à cause de la guerre des clans. Le comte d'Argyll était bien le représentant du roi et il s'est bel et bien opposé aux Lamont qui protégeaient les McGregor. J'ai beaucoup aimé voir tous ces points historiques se mêler à de la fiction. Le lecteur peut ainsi revivre l'Histoire de manière plus personnelle. 

En ce qui concerne les personnages, j'ai trouvé que Caitrina est une héroïne avec une belle évolution. Au départ, c'est une femme-enfant, pourrie gâtée par son père et ses frères. Malheureusement pour elle, elle va vivre l'enfer. Des événements vraiment traumatisants vont la marquer et la changer. Elle va devenir plus responsable, mais aussi une femme d'honneur. Avant d'en arriver là, Caitrina m'a agacée à cause de son comportement envers ses frères. En plus de cela, elle n'hésite pas à manipuler Jamie alors même que c'est l'homme qu'elle aime. Même Brian, son petit frère de treize ans, comprend mieux les dilemmes de la société qu'elle. Caitrina est tellement mise en avant, que j'ai eu l'impression qu'elle était le personnage principal alors que c'est une saga sur les Campbell. J'avais découvert Jamie Campbell dans le tome 2, où il ne m'avait pas fait une forte impression alors que dans ce tome, je l'ai adoré ! Dans toutes les Highlands, cet homme est surnommé "l'exécuteur" . Il est réputé pour être un homme froid et sanguinaire envers ses ennemis. Bien qu'il soit effectivement dur et froid, on se rend vite compte qu'il ne s'agit là que d'une carapace. Le vrai Jamie est un homme d'honneur, juste, fidèle et sincère. Il a tout du book boyfriend potentiel. 

Ce qui est bien dans ce livre, c'est que la romance prend le temps de se construire. Je trouve que c'est rare, parce que souvent, les histoires d'amour se construisent vite alors quand ce n'est pas le cas, c'est plaisant. La romance est d'autant plus bien menée que les points de vue de Jamie et de Caitrina s'enchaînent dans un même chapitre. Ainsi, nous pouvons voir l'histoire d'amour évoluer dans les deux sens et surtout comprendre sa complexité. Les personnages sont tiraillés entre l'amour et leur clan. C'est bien d'avoir leurs pensées. 

Ce qui est dommage, c'est qu'il y a eu un changement de traduction entre les tomes 1 et 2. Dans ce livre, notre héroïne se nomme Caitrina alors que dans le tome 2, elle s'appelle Katrina. Je trouve que c'est vraiment bancal comme traduction, surtout qu'il s'agit du personnage principal. J'ai trouvé également que la façon de parler des personnages n'était pas toujours adaptée à l'époque. Je lis souvent des romances historiques alors j'ai trouvé bizarre que les servantes s'adressent à Caitrina, leur maîtresse comme s'il s'agissait d'une copine, ce qui bien sûr n'est pas le cas. Ces deux points m'ont tout de même posés problème. 

Pour conclure, A la conquête de mon ennemie, est bien mieux que le tome 2, par lequel j'ai commencé. J'ai adoré les personnages et surtout Jamie. L'univers mêlant faits historiques et fictifs est bien pensé. En même temps, c'est toujours formidable de se retrouver en Ecosse. Malheureusement, les problèmes de traduction sont gênants. J'ai hâte de lire le dernier tome qui aura pour héros un personnage très mystérieux. Je suis quand même triste de ne plus revoir autant Jamie et Caitrina. 


Ma note : 17/20

"Elle avait cru son cœur brisé à jamais, enfoui dans le sable avec le lambeau de tartan de son père. Il était simplement caché derrière un rideau de peur, car aimer signifiait aussi que l'on pouvait perdre l'objet de son amour. Il lui semblait à présent qu'elle avait passé toute sa vie à fermer les yeux. D'abord sur ce qu'il se passait autour d'elle, puis sur les secrets de son cœur." 

"L'amour et la confiance vont de pair. Il ne peut y avoir l'un sans l'autre." Jamie

"Il n'y a pas de demi-mesure en amour. C'est tout ou rien. Soit tu me fais confiance et tu te fies à mon jugement, soit tu te défies de moi." Jamie

vendredi 13 août 2021

Un palais de cendres et de ruines




Titre VO : A Court of Wings and Ruin 

Auteur : Sarah J. Maas
Édition : La Martinière
Genre : Fantasy
Pagination : 730 pages
Parution : Janvier 2019
Prix : 21,90





Résumé : Devenue Grande Dame de la Cour de la Nuit, Feyre a offert son cœur à Rhysand. Après la trahison de Tamlin, pourtant, la jeune femme n'a eu d'autre choix que de suivre celui-ci à la Cour du Printemps, qu'elle considérait autrefois comme sa maison. Mais Feyre n'a qu'une idée en tête : découvrir ce que manigance Tamlin, qui s'est rangé aux côtés du roi d'Hybern, et rentrer au plus vite à la Cour de la Nuit. Car la guerre contre Hybern est imminente, et Feyre et Rhysand doivent à tout prix rallier les Grands Seigneurs à leur cause...

Avis : Après avoir eu un coup de cœur monumental pour les deux premiers tomes, c'est avec appréhension que je me suis lancée dans Un palais de cendres et de ruines, le dernier tome de la saga initiale. J'avais vraiment peur de ce que l'autrice nous réservait pour la fin. Rien ne va plus à Prythian, Hybern est de plus en plus puissant et il menace d'attaquer ses rivaux afin de détruire le mur qui sépare les mortels, des immortels. Feyre et Rhysand vont essayer de rallier les autres Grands Seigneurs afin de lutter contre l'ennemi et se préparer à la guerre. 

Un palais de cendres et de ruines est un livre que j'ai adoré ! Il est extraordinaire, notamment grâce aux personnages. C'est simple, je les adore tous ! Ils sont merveilleux, fabuleux, enfin, vous l'aurez compris, je suis amoureuse. Comme beaucoup de lecteurs, le personnage que j'aime le moins, c'est Feyre parce qu'elle est parfois agaçante. Elle n'en fait qu'à sa tête et se croit parfois un peu supérieur aux autres. Je me suis souvent dit qu'elle ne méritait pas Rhysand (oui, bon ok, je suis peut-être un peu jalouse 🙄). Rhysand, Cassian et Azriel sont les hommes de ma vie... Je suis vraiment amoureuse. Rhysand est pour moi l'homme parfait. Il est drôle, sincère, sexy, charmeur, bienveillant, touchant avec un sens de la famille formidable. Je sais qu'il est très demandé, malheureusement, la concurrence est rude pour le titre de Grande Dame de la Cour de la Nuit. Cassian aussi est formidable, mais dans un autre genre. Il peut être dur, bagarreur, brute de décoffrage, mais il faut prendre le temps de regarder sous le vernis de façade pour découvrir un homme drôle et prévenant. Azriel est plus discret et timide, avec un parcours de vie douloureux, qui a réussi à me toucher. Dans ce tome, nous pouvons plus découvrir Mor et ses secrets, ce qui permet de la découvrir sous un nouveau jour. Les personnages évoluent également beaucoup. Nesta s'ouvre un peu plus, ce qui n'est pas plus mal pour la suite. Vous l'aurez compris, les personnages de cette saga sont formidables et donnent plus d'épaisseur à l'histoire. Ce qui est bien dans ce tome, c'est qu'on découvre les autres Grands Seigneurs de Prythian ainsi que leur cour, leur peuple et leurs pouvoirs. Nous découvrons Beron de la Cour de l'Automne, Kallias de la Cour de l'Hiver ou encore Helion de la Cour du Jour. J'ai trouvé que c'était sympa d'avoir leur point de vue sur la situation de Prythian et de découvrir les modes de vie dans d'autres cours. 

Dans ce livre, Sarah J. Maas nous livre une intrigue rondement menée et très bien ficelée. Tout a été extrêmement bien pensé, ce qui rend le récit haletant avec des moments épiques qui resteront gravés pour longtemps dans ma mémoire. La fin est phénoménale avec une bataille finale d'exception, mais aussi grâce à de grosses surprises et révélations. En plus de cela, nous apprenons beaucoup de choses sur les personnages importants tels que Mor, Amren ou encore Rhysand. En tout cas, ce livre ne vous laissera pas de marbre. Il m'a fait vivre de nombreuses émotions. J'ai ri, pleuré, j'ai été heureuse et triste. Il faut être prêt à lire ce livre et avoir le cœur bien accroché. Ce livre est écrit dans un style que j'ai trouvé magnifique et qui m'a donné une impression poétique avec beaucoup de belles phrases. 

Pour conclure, Un palais de cendres et de ruines et même plus largement la saga ACOTAR, est une histoire qui aura volé un bout de mon âme et de mon cœur. J'ai eu un coup de foudre indescriptible pour l'histoire, l'univers et les personnages, si bien que j'avais envie de rester aux côtés de Rhysand et les autres à Velaris pour toujours. C'est terrible de quitter une histoire qu'on a tant aimée. Heureusement, il me reste Un palais de glace et de lumière à lire donc ça me console un peu. J'ai hâte de lire la suite, qui fait officie de spin-off avec d'autres personnages principaux. Elle sort à la fin de l'année en VF et heureusement parce qu'il y a beaucoup de questions sans réponses. Quoi qu'il en soit, je relirai à coup sûr cette saga. En attendant, je vais rêver de Rhysand et de Velaris. 


Ma note : 20/20... Coup de 💚

"Ce que nous prenons pour notre plus grande faiblesse peut se révéler notre meilleur atout. Et la personne qui en paraît le moins susceptible peut changer le cours de l'histoire." Azriel

"Sans ma cousine, je n'aurais jamais découvert qu'on peut trouver la lumière dans l'enfer le plus obscur et que la bonté peut s'épanouir au cœur de la cruauté." Rhysand

"Si je n'avais pas rencontré un certain fils de l'invisible, je n'aurais jamais compris que c'est la famille qu'on choisit qui compte réellement, et pas celle dans laquelle on naît. Je n'aurais jamais su ce que c'est d'espérer envers et contre tout, même quand le monde entier vous somme d'abandonner." Rhysand


A voir aussi dans le même univers

mardi 3 août 2021

Bilan du mois de juillet 2021



Coucou tout le monde,


Nous nous retrouvons aujourd'hui pour le bilan du mois de juillet. En juillet, comme tout le monde, j'ai regretté le soleil... J'aurais bien aimé pouvoir profiter de mon temps libre avec le beau temps, mais bon, j'espère qu'août sera plus clément. Depuis le 21 juillet, au musée dans lequel je travaille, nous devons vérifier les pass sanitaires... Franchement, ce n'est pas pratique côté organisation. Qui dit pass, dit moins de visiteurs et du coup, on s'ennuie un peu. Depuis le 24 juillet, je suis en vacances et pour l'instant, j'en profite bien. Il me reste encore 15 jours de vacances alors j'espère avoir du beau temps🙂 Côté lecture, j'ai un peu moins lu que d'habitude sans vraiment savoir pourquoi. Malgré tout, j'ai réussi à dépasser la moitié du nombre que je me suis fixée pour mon challenge de lecture annuel. Mais, la route est encore longue pour réussir à le terminer en temps et en heure. En juillet, nous avons lu 2 livres. En tout, avec ces 2 livres, nous avons lu 966 pages. Passons en revue nos lectures du mois :



Point film


En juillet, je n'ai pas eu le temps de continuer mon "marathon" Marvel, qui se révèle être un peu laborieux 😅 J'ai privilégié l'Euro, du coup, j'ai eu pas eu trop le temps de regarder des films. J'ai malgré tout regardé deux nouveautés Disney à savoir Luca et Raya et le dernier dragon. J'ai bien aimé Luca, les images sont vraiment très jolies, l'histoire est sympa, touchante, mais j'ai trouvé qu'il manquait un peu d'approfondissements. J'aurais aimé savoir comment un petit garçon peut être à la fois "triton" et humain. Raya et le dernier dragon est vraiment super ! L'intrigue est vraiment prenante et met en avant de belles valeurs. J'ai même versé une petite larme à la fin. 




Aurélie 



Pour commencer le mois de juillet, j'ai Anthony, le tome 2 de La chronique des Bridgerton de Julia Quinn. Anthony est persuadé qu'il va mourir jeune. Son titre de vicomte l'oblige à avoir une descendance. Le célibataire le plus convoité de Londres est bien décidé à sa marier. Son objectif : se marier avec une femme dont il ne tombera pas amoureux. 

J'avais déjà beaucoup aimé le premier tome, mais là j'ai adoré le second. J'ai adoré Anthony, qui dévoile ses peurs. Kate est une femme pleine d'esprit et de sarcasme, ce que j'ai adoré ! La romance prend son temps donc c'est pas mal pour une fois. J'ai vraiment beaucoup rigolé pendant ma lecture. Les échanges entre Kate et Anthony sont hilarants.


Pour terminer le mois de juillet (c'était du rapide 😂), j'ai lu Rêves de gloire, le tome 4 de L'école du bien et du mal de Soman Chainani. Sophie est devenue Doyenne du mal et Agatha doit devenir reine de Camelot quand Tedros sera roi. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu, un individu menace la sécurité des Bois et veut prendre le trône de Camelot. Comment faire pour arrêter ce méchant invisible ?

J'ai lu le troisième tome il y a 2 ans et demi alors certains points n'étaient pas frais dans ma tête, mais j'ai quand même réussi à suivre. Sophie et Tedros m'ont agacé, mais restent attachants. J'ai bien aimé découvrir un peu plus les Bois. Par contre, j'avais deviné le gros retournement final dès la moitié du livre. Dommage... 



Just One



Un coup de cœur : La chronique des Bridgerton, tome 2 : Anthony 

Un univers : L'univers fait de contes et de magie de L'école du bien et du mal

Un personnage : Kate, une femme détonante pour son époque (Bridgerton)

Un couple : Anthony et Kate (Bridgerton) 

Une histoire : L'histoire d'Anthony (Bridgerton)

Une déception :  /

Une émotion : L'amour ! 

Un futur époux :  Anthony Bridgerton 😍






Book Haul


Ce book haul restera gravé dans les annales ! Je n'ai acheté qu'un seul livre et en plus, uniquement parce qu'il valait vraiment le coup sur Vinted. Et j'ai reçu In real life, qui est le premier livre que m'ont envoyé les éditions Hachette dans le cadre de notre nouveau partenariat. Franchement, je m'en sors bien ! Je ne suis pas passée loin du no buy ! 


 


1. Dylan Farrow, Silence, J'ai lu, 2021.
2. Maïwenn Alix, In real life, tome 1 : Déconnexion, Le livre de poche, 2021.



Sur le blog


En tout, en juillet, nous avons publié 4 articles dont voici le récapitulatif :



Nos réseaux : 


N'oubliez pas, le blog est aussi sur : 




Nous vous souhaitons un bon mois d'août :)