mercredi 14 août 2019

Harry Potter, tome 6 : Harry Potter et Le Prince de Sang-Mêlé




Titre VO : Harry Potter and the Order of the Phoenix

Auteur : J.K. Rowling
Saga : Tome 6
Édition : Gallimard 
Genre : Fantastique, jeunesse
Pagination : 714 pages
Parution : Mai 2009
Prix : 27 





Résumé : Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ?


Attention si vous ne connaissez pas cette histoire, cette chronique contient des spoilers ! 

Avis : Toujours afin de continuer mon challenge de relecture de la saga Harry Potter, j'ai lu il y a peu, Harry Potter et Le Prince de Sang-Mêlé, le sixième des aventures du célèbre sorcier à lunettes. Le monde des sorciers a enfin pris conscience du danger qui rode. Voldemort est de retour. Tous les espoirs pour le vaincre reposent sur les épaules du jeune Harry, l'Elu. Afin d'affronter Voldemort de la meilleure des manières, le jeune sorcier va devoir prendre des cours avec Dumbledore afin de se préparer pour l'affrontement final. 

Contrairement aux premiers tomes qui sont assez enfantins, où règne la belle magie, dans Harry Potter et Le Prince de Sang-Mêlé tout est différent. L'ambiance est plus sombre, plus angoissante. On sent qu'une catastrophe arrive et que rien ne sera plus jamais pareil. Le côté sombre et angoissant est renforcé par l’émergence des forces du mal et l'insécurité permanente présente dans le monde des sorciers. On sent que tout le monde est stressé. Il pourrait arriver n'importe quoi à n'importe qui. Personne n'est à l'abri. Cette insécurité est renforcée dès le début lorsque nous rencontrons le Premier Ministre moldu (ce passage qui lie les moldus aux sorciers est d'ailleurs l'un de mes préférés) mais aussi avec le changement de régime chez les sorciers. Quand Rufus Scrimgeour est nommé Ministre de la magie, on sent que l'heure est grave car sa politique est totalement différente de celle de Fudge. Malgré tout, Harry et ses camarades vivent des moments d’insouciance qui font du bien et allègent le récit. Cela m'a rendu triste et surtout nostalgique parce que je savais que ces moments seraient les derniers. Avec cette note de noirceur, on a l'impression de découvrir l'univers plus en profondeur, de gratter la belle surface qui nous met de la magie plein les yeux pour découvrir la réalité du monde des sorciers. 

Dans ce sixième volume, on sent que les personnages ont évolué. Ce ne sont plus les enfants du début. Ils ont grandi, sont devenus de jeunes adultes avec des problèmes amoureux et des responsabilités. Harry notre héros quitte le monde de l'enfance assez brutalement. Il doit sauver le monde des sorciers et le poids de cette responsabilité l'écrase. Il se sent incompris et plus seul que jamais. Drago Malefoy évolue également. Il n'est plus le garçon arrogant qui se met tout le temps en avant. Il est plus discret, il est mal à l'aise à cause de ses responsabilités également. J'ai bien aimé découvrir Horace Slughorn, un nouveau professeur intéressant qui change un peu la terrible image des Serpentard. Par contre, j'ai été déçue de ne plus voir les membres de l'Ordre du Phénix que j'avais particulièrement adorés dans les tomes précédents. Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce tome, c'est de plus voir Dumbledore. Nous découvrons un personnage central de l'histoire, que nous avons que trop peu vu dans les autres tomes. Il nous procure beaucoup d'émotions à la fin et on sent que Harry est beaucoup touché par sa disparition. J'ai eu l'impression qu'il était plus affecté par la mort de Dumbledore que par celle de Sirius. J'ai été très touchée par la mort de ce grand sorcier si bien que j'ai versé quelques larmes (même si je savais très bien ce qui allait se passer). 

Ce que j'ai préféré dans ce tome, ce sont les plongées dans la Pensine sur les traces du passé de Voldemort. J'ai appris beaucoup de choses et c'est vraiment très intéressant. A travers ces souvenirs, nous quittons quelques instants l'ambiance lourde et angoissante qui règne dans ce tome. J'ai beaucoup aimé découvrir les Horcruxes ainsi que l'ampleur du mal qui touche Voldemort. 

Pour conclure, Harry Potter et Le Prince de Sang-Mêlé est jusqu'à présent le tome où j'ai redécouvert le plus d'éléments. A chaque chapitre, j'ai fait une nouvelle (re)découvertes. Même si la belle magie est moins présente, j'ai bien aimé voir l'univers évoluer et devenir plus angoissant, plus sombre. Les personnages évoluent et gagnent en maturité. La disparition de Dumbledore m'a beaucoup touchée. J'ai adoré les plongées dans la Pensine afin de découvrir la véritable histoire de Voldemort. 


Ma note : 20/20... Coup de 

"On pardonne plus facilement aux autres d'avoir eu tort que d'avoir eu raison" Albus Dumbledore 

"C'est l'inconnu qui nous fait peur quand nous contemplons la mort ou l'obscurité, rien d'autre." Albus Dumbledore

"Il était important de se battre, de se battre encore et toujours, car c'est seulement ainsi qu'on pouvait tenir le mal à distance, sans jamais l'éradiquer complètement..." 


Voir aussi : 

(Cliquez sur la couverture pour découvrir notre avis)



  
http://twogirlsandbooks.blogspot.fr/2016/07/le-quidditch-travers-les-ages.html
 http://twogirlsandbooks.blogspot.fr/2015/12/harry-potter-des-romans-lecran-toute.html 


http://twogirlsandbooks.blogspot.fr/2017/03/a-la-decouverte-des-personnages-de-la.html

jeudi 1 août 2019

Bilan du mois de juillet 2019


Coucou tout le monde,


Nous nous retrouvons aujourd'hui pour le bilan du mois de juillet. Juillet est un mois moins productif que juin mais, ça reste correct mais c'est limite. Aujourd'hui, nous partons pour une semaine de vacances à Malte (c'est pour ça que le bilan est dans les temps ahah). Nous avons vraiment hâte d'y être ! Au programme, détente à la mer et à la piscine mais aussi, visite des villes de l'île. Vous en verrez plus en story sur notre compte Instagram. En juillet, nous avons lu 5 livres. En tout, avec ces 5 livresnous avons lu 1 740 pagesPassons en revue nos lectures du mois :


Aurélie 


Pour commencer le mois de juillet, j'ai lu La malédiction Grimm de Poly Shulman. Elizabeth est une lycéenne comme les autres mais, après les cours, elle travaille dans un lieu extraordinaire, le Dépot central de New-York. Il y a toute sorte d'objets, même des objets magiques provenant des contes de fées. Mais, ils disparaissent. Elizabeth et ses amis vont donc mener l'enquête pour les retrouver.

Comme je suis une grande fan de réécritures de contes, j'en attendais peut-être beaucoup. Je suis un peu déçue parce qu'au final, la magie est très peu présente et les contes peu mentionnés. Du coup, je reste un peu sur ma faim. Je vais tout de même lire la suite pour voir. 


Pour continuer et terminer le mois, j'ai enfin lu Phobos de Victor Dixen. Eleonor et onze autres jeunes ont été sélectionnés pour participer au programme Genesis. Ils sont envoyés pour devenir les premiers colons de Mars. Pendant le voyage, ils vont devoir faire des speed dating pour trouver l'amour. Ils doivent aussi se méfier des apparences. 

Je ne vous le cache pas, avec tous les très bons avis, j'attendais beaucoup de ce livre. Au final, je suis presque déçue. J'ai trouvé la mise en route trop longue, tout était un peu poussif. Je n'ai pas spécialement réussi à m'attacher aux personnages. En revanche, l'univers est vraiment bien pensé. J'ai beaucoup aimé le concept. 



Laure


  


Pour commencer, j'ai lu Le Malentendu d'Albert Camus. Cette pièce de théâtre peut paraître simple mais, elle est très travaillée montre toute la profondeur des textes de Camus. Ensuite, j'ai lu D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan. J'ai trouvé le début un peu long mais finalement, la fin était très prenante et j'ai beaucoup aimé ce livre. Pour terminer, j'ai lu Un petit quelque chose en plus de Sandy Hall. Je suis un peu déçue... Je m'attendais à beaucoup mieux et au final, il ne se passe pas grand chose. 



Just One



Un coup de cœur : /

Un univers : L'univers spatial de Phobos

Un personnage : Serena qui m'a laissé bouche bée (Phobos)

Un couple :  Elizabeth et Aron (La malédiction Grimm)

Une histoire :  L'histoire touchante de Léonor (Phobos)

Une déception :  Aucune vraie déception mais ce n'est pas passé loin

Une émotion : La peur !

Un futur époux :  Marcus de Phobos pourrait le devenir




Book Haul 


Oups... C'est la seule chose qui me vient à l'esprit devant ce désastre. Nous ne remercions pas Gibert Joseph qui est LA cause de notre perte ni Noz qui nous a fait replonger en début de semaine. Passons sans plus attendre à nos acquisitions du mois. 


 


1- Dhonielle Clayton, Les Belles, Robert Laffont, 2018.
2- K.D. Halbrook, Silver Batal et le dragon d'eau, Lumen, 2019. 


 


3- Jessi Kirby, A coeurs ouverts, Bayard, 2018.
4- Christelle Dabos, La Passe-Miroir, tome 3 : La mémoire de Babel, Gallimard, 2019.


 

5- Rick Riordan, Percy Jackson et les Héros grecs, Albin Michel, 2015.
6- Monica McCarty, Le clan Campbell, tome 1 : A la conquête de mon ennemie, J'ai Lu, 2018.

 


7- Eloisa James, Il était une fois, tome 5 : La jeune fille à la tour, J'ai lu, 2014.
8- Tahar Ben Jelloun, Mes contes de Perrault, Points, 2015. 


 

9- Amanda Grange, Le journal de Mr. Darcy, Milady, 2012.
10- Alice Scarling, Requiem pour Sascha, tome 2 : Dies Irae, Milady, 2014.


 

11- Maya Banks, A bout de souffle, tome 1 : Maîtrisée, Milady, 2016.
12- Maya Banks, A bout de souffle, tome 2 : Dominée, Milady, 2017.


 


13- Lauren DeStefano, Le dernier jardin, Castelmore, 2016.
14- Clémentine Beauvais, Songe à la douceur, Sarbacane, 2016. 


15- Colleen Hoover, Jamais plus, Hugo Roman, 2018.



Sur le blog


En tout, en juillet, nous avons publié 3 articles dont voici le récapitulatif :

Bilan du mois de juin 2019
Alex, peut-être...
Le Tyran des songes 


Nos réseaux : 


N'oubliez pas, le blog est aussi sur : 




Nous vous souhaitons un bon mois d'août ! :)