dimanche 16 juin 2019

Gardiens des cités perdues, tome 3 : Le Grand Brasier




Titre VO : Keeper of the lost cities, book 3 : Everblaze

Auteur : Shannon Messenger 
Saga : Tome 3
Édition : Lumen
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pagination : 597 pages
Parution : novembre 2015
Prix : 15 





Résumé : Voilà plusieurs semaines que Sophie Foster n’a plus aucune nouvelle du Cygne Noir, l’organisation clandestine qui l’a créée. Si elle se sent abandonnée, la jeune Télépathe redoute surtout qu’un traître n’ait infiltré leurs rangs. Pourtant, elle a bien vite d’autres chats à fouetter : un mystérieux traqueur est découvert sur Silveny l’alicorne, Vertina, le miroir spectral de Jolie, refuse obstinément de révéler ce qu’elle sait, et le Conseil ordonne à Sophie de guérir Fintan, le Pyrokinésiste à l’esprit brisé, malgré l’immense menace qu’il représente… Toujours accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, la jeune fille est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements… à tel point que, déterminée à démasquer les rebelles qui menacent les Cités perdues, elle va commettre un terrible faux pas, et conduire les elfes au bord de la guerre !

Avis : Après avoir lu et adoré les deux premiers tomes de Gardiens des cités perdues, je n'avais qu'une hâte, lire le tome 3 pour retrouver Sophie et ses amis. Pour parfaire, le tout, j'ai lu ce livre en lecture commune avec Mathilde de The Nose In Books. Sophie doit affronter plusieurs dangers. Elle pense qu'il y a un infiltré au sein du Cygne Noir, elle doit protéger Silveny l'alicorne et surtout, réparer l'esprit du terrible Fintan et le Grand Brasier. 

Dans Gardiens des cités perdues, il y a beaucoup d'actions si bien qu'on ne s'ennuie jamais. Parfois il se passe beaucoup trop de choses et on ne retient pas tout. Ce qui est bien, c'est qu'au début de ce tome, Shannon Messenger fait un petit rappel des événements passés comme ça, on se rafraîchit la mémoire et on replonge dans l'action là où nous en étions restés. Nous pouvons retourner rapidement au cœur des événements grâce à la plume entraînante de l'auteure qui nous embarque dans cet univers fantastique et extraordinaire qu'il est très difficile à quitter.  

Hormis l'univers envoûtant, ce qui fait le charme de cette saga, sont les personnages courageux, touchants et attachants. Après ce troisième tome, Keefe reste toujours mon personnage préféré. Il est drôle mais on sent qu'il cache des secrets plus profonds. Après Keefe, mon personnage préféré est Sophie. Elle est courageuse, bienveillante mais parfois, elle en fait trop à vouloir porter le monde sur ses épaules. Le reste de la bande d'amis est super. J'ai adoré Dex, Biana et Fitz. Ils sont tous là les uns pour les autres et n'hésitent pas à prendre des risques pour leurs amis. Cette belle amitié qui unie nos cinq personnages est vraiment touchante. 

Hormis les adolescents, il y a d'autres personnages supers à savoir Grady et Edaline, les parents adoptifs de Sophie ainsi qu'Alden, le père de Fitz et Biana. Les trois adultes sont là pour aider nos héros, les épauler, les soutenir et tous ensemble, on a l'impression qu'ils forment une vraie famille et que tant qu'ils resteront soudés, rien ne peut leur arriver. 

Nous évoluons dans le monde des elfes et dans ce tome, nous rencontrons d'autres peuples des cités perdues à savoir les gnomes, les ogres et les gobelins. J'ai été ravie de découvrir ces peuples, découvrir leurs costumes, leurs villes ou autres. C'était vraiment intéressant et j'espère en découvrir plus dans les prochains tomes. On avance dans le rapport méchants / gentils. Les barrières sont moins floues et on sait plus ou moins qui se trouve dans quel temps. 

En tout cas, je suis vraiment curieuse de voir comment va évoluer l'univers, quelles épreuves vont devoir affronter les héros. Je suis intriguée de voir ce que va donner l'histoire avec les ogres parce que ça promet d'être chaud. La fin de ce troisième tome est assez surprenante. Je ne m'y attendais pas alors du coup, je suis pressée de voir ce que ça va donner. 

Pour conclure, Le Grand Brasier est un très bon volet pour cette saga. L'intrigue évolue bien, nous apprenons beaucoup de choses, l'univers s'étoffe grâce aux nouveaux peuples qui entrent dans l'univers. J'ai hâte de découvrir la suite des aventures de Sophie et de ses amis qui promet d'être mouvementée. 



Ma note : 20/20... Coup de cœur  

"Notre famille ne détermine pas notre personnalité. C'est nous qui décidons." Keefe

"Une personne seule ne peut être la source de quoi que ce soit - tout découle de l'emboîtement de millions de pièces. La somnalène nous montre qu'il y a toujours de l'espoir, de la lumière. Peu importe la densité des ténèbres." Edaline

"Il ne faut jamais sous-estimer la puissance du changement, aussi modeste soit-il." Lady Veda

vendredi 7 juin 2019

Bilan du mois de mai 2019



Coucou tout le monde,


Nous nous retrouvons aujourd'hui pour le bilan du mois de mai. Encore une fois, mai ne fut pas le mois le plus prolifique en terme de lecture mais, nous avons passé un super mois. Nous rentrons tout juste de dix jours de vacances à Madère et c'était vraiment magnifique et dépaysant. L'île est fleurie, avec des côtes très raides souvent recouvertes de bananiers. C'est impressionnant à voir. Nous avons également vu des dauphins en mer, un groupe d'une vingtaine d'individus et ce moment était magique. Nous avons également vu en mer une jolie tortue caouane. En bref, nous avons passé dix jours superbes à Madère. En mai, nous avons lu 4 livres. En tout, avec ces 4 livresnous avons lu 1 386 pagesPassons en revue nos lectures du mois :


Aurélie 


Pour commencer le mois de mai, j'ai enfin lu Un palais de cendres et de ruines, le tome 3 de la saga Un palais d'épines et de roses de Sarah J. Maas. La guerre avec Hybern est imminente. Les mortels sont en danger partout. Les différentes cours de Prythian vont devoir s'unir et régler leurs différends afin d'écarter la menace. 

J'avais hâte et peur de lire ce troisième parce que je ne voulais pas quitter l'univers et ses personnages. Je vais pas tourner autour du pot, c'est un gros coup de cœur. J'ai adoré l'univers qui s'épaissit encore, découvrir de nouveaux personnages. Et surtout, retrouver Rhysand et sa cour des rêves. J'ai hâte de lire Spin-Off parce que certains éléments sont encore en suspens.   


Ensuite, j'ai lu Belle de Robin Mckinley. Après la ruine de leur père, Belle et ses sœurs sont venues s'installer dans un petit village près des bois. Sauf que cette forêt est hantée. Il y régnerait une drôle de bête.  

J'adore les réécritures de contes alors c'est avec une certaine impatience que je me suis lancée dans ce livre dont j'avais vu de très bons avis. L'histoire est magique et enchanteresse à n'en pas douter. Mais, ce qui m'a dérangé, c'est que je m'attendais à une réécriture de la Belle et la Bête en version fantasy mais ça n'a pas été le cas. Ayant lu le conte original, je n'ai presque pas vu de points différents et c'est dommage. Ce livre ressemble trop à l'original. 



Laure


 

En mai, j'ai lu Celle que vous croyez et La petite danseuse de quatorze ans, deux livres de Camille Laurens. Le 24 mai, j'étais modératrice d'une rencontre avec Camille Laurens. C'est afin de pouvoir mieux comprendre ce qu'elle fait que j'ai lu ces deux livres. J'ai beaucoup aimé ces lectures qui font vraiment réfléchir. En tout cas, la rencontre avec Camille Laurens était vraiment un super moment ! 


Just One

(Je vais essayer de ne pas en faire un spécial Rhysand mais je ne promets rien ahah)


Un coup de cœur : Un palais de cendres et de ruines

Un univers : Celui de Prythian. Du moment qu'il y a Rhysand ça me va ! 

Un personnage : Cassian que j'ai plus découvert (et tout ceux d'ACOTAR)

Un couple :  Belle et la Bête

Une histoire :  La triste histoire d'Elain et Nesta (ACOWAR)

Une déception :  /

Une émotion : L'amour 

Un futur époux :  Rhysaaaaaaaaaand *_* (Cassian est monté dans le classement aussi)



Book Haul 


J'avoue mes fautes directement, j'ai craqué en mai. Je n'ai pas totalement respecté le challenge que je me suis lancée en début d'année à savoir n'acheter que des livres d'occasion ou des suites de saga. Ce mois-ci, j'ai acheté deux livres d'occasion, une suite de saga, deux livres neufs. J'ai trouvé trois livres dans la boite à livres et j'ai reçu un SP. En tout, j'ai acquis 9 livres. Les voici :  

  

1. Elisabetta Gnone, Fairy Oak, tome 1 : Le Secret des jumelles, Kennes, 2017. 
2. Katarina Bivald, Le jour où Anita envoya tout balader, J'ai lu, 2017.

 

3. Daniel Defoe, Robinson Crusoé, Folio, 2011. 
4. Holly Jacobs, Le bonheur au pied du sapin, Harlequin, 2016.

 

5. Jojo Moyes, Après tout, Milady, 2019.
6. Colleen Hoover, November 9, Pocket, 2018.

 

7. J.R Ward, La confrérie de la dague noire, tome 1 : L'amant ténébreux, Milady, 2019.
8. C.S. Pacat, Prince captif, tome 1 : l'esclave, Milady, 2015.


9. Oren Miller, Le tyran des songes, Lynks, 2019.



Sur le blog


En tout, en mai, nous avons publié 5 articles dont voici le récapitulatif :

Sorties livresques du mois de mai 2019
Bilan du mois d'avril 2019
Invisibilité
Top 10 | Mes méchants Disney préférés
Outlander, tome 1 : Le chardon et le tartan


Nos réseaux : 


N'oubliez pas, le blog est aussi sur : 




Nous vous souhaitons un bon mois de juin ! :)

vendredi 24 mai 2019

Outlander, tome 1 : Le chardon et le tartan





Titre VO : Outlander, book 1 

Auteur : Diana Gabaldon
Saga : Tome 1
Édition : J'ai lu
Genre : Romance, historique
Pagination : 858 pages
Parution : Juillet 2014
Prix : 16 





Résumé : 1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison : en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champ de bataille. 

Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d'autrefois ? Le début d'une série incontournable!

Avis : Quand il a fallu préparer ma valise pour partir en Ecosse et qu'il a fallu que je choisisse un livre pour m'accompagner, je me suis tout naturellement tournée vers le premier tome d'Outlander. Quoi de mieux que de visiter les Highlands tout en lisant l'histoire des lieux à travers un livre ? Claire Randall est avec son mari en Ecosse en 1945, elle se promène au milieu d'un champ de mégalithes quand soudain, elle passe  dans une faille temporelle et se retrouve en l'an de grâce 1743 au début de la révolution jacobite. 

C'est le premier livre de Diana Gabaldon que je lisais et j'avais un peu peur de me lancer devant l'imposante taille de ce livre. J'avais peur d'y trouver beaucoup de longueurs. J'ai été agréablement surprise. Je n'ai jamais ressenti de lourdeurs malgré des pages entières de descriptions. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant et le tout est très fluide. Diana Gabaldon nous livre une histoire addictive qui se lit vite. Par contre, petit bémol avec la septième partie que j'ai trouvé un peu longue et a fait retomber le dynamisme global du livre. 

Ce que j'ai préféré dans ce livre, c'est le beau contexte historique qui sert de décor à l'histoire. J'ai appris beaucoup de choses sur l'histoire de l'Ecosse et notamment sur la révolution jacobite qui a opposé les highlanders, partisans de Bonnie Prince Charlie, le descendant de la famille Stuart et prétendant au trône d'Ecosse aux anglais qui défendent les intérêts du roi George II d'Angleterre et d'Ecosse. C'était vraiment très intéressant de découvrir plus de détails. 

Bien sûr, ce livre n'est pas un livre d'histoire. C'est une fiction qui nous livre des faits historiques réels. Ces faits sont accompagnés de personnages fictifs qui eux-mêmes interagissent avec de vrais personnages de l'histoire. C'était très sympa à lire. En ce qui concerne les personnages, j'ai bien aimé Claire qui est courageuse, combative et intelligente. Elle arrive à surmonter toutes les épreuves qui lui arrive sans broncher. Toutefois, je n'ai pas non plus accroché plus que cela avec elle. Jamie... Que dire... Jamie, mon nouveau book boyfriend. J'ai adoré ce personnage ! Il est protecteur, courageux et attentionné. Il est loin des rustres de son époque et il même sexy. Je comprends que Jamie ne puisse pas plaire à tout le monde mais, je suis tombée sous son charme. Claire et Jamie vivent une belle histoire qui est forte, sincère et aura su me faire rêver. J'ai bien aimé les complots autour de Jamie et découvrir les highlanders ainsi que leur mode de vie. J'aurais même bien aimé en savoir plus sur le clan Mackenzie qui est au cœur de beaucoup de complots. Dans toute l'histoire, il y a un méchant et ici, il a du niveau. Jack Randall, capitaine des dragons rouges de l'armée anglaise est une grosse pourriture tordue et cruelle (et oui, rien que ça). C'est un méchant très bien fait qui a une vraie complexité. 

Pour conclure, Le chardon et le tartan, le tome 1 d'Outlander aura réussi à me faire voyager en Ecosse. J'ai adoré le contexte historique qui se développe autour de l'histoire. Claire et Jamie sont deux personnages supers, surtout Jamie qui est proche de l'homme idéal. J'ai hâte de lire la suite et surtout, de commencer la série. 

Ma note : 18/20

"Seigneur, si j'ai jamais fait preuve de courage dans ma vie, c'est aujourd'hui qu'il m'en faut. Aidez-moi. Rendez-moi assez fort pour ne pas tomber à ses genoux et la supplier de rester." Jamie

"Car là où il y a tout l'amour, il n'est plus besoin de paroles. Il est tout. Il est immortel et se suffit à lui-même." Claire

dimanche 19 mai 2019

Top 10 | Mes méchants Disney préférés


Bonjour,

Aujourd'hui, je vous présente un top que j'avais envie de faire depuis longtemps, le Top 10 de mes méchants Disney préférés. Créer ce top n'a pas été facile. Il a beaucoup évolué en fonction de mon humeur principalement. Sachez que les personnages présents dans ce top sont toujours dedans mais leur classement change. Certains d'entre vous seront peut-être choqués par l'absence de quelques méchants emblématiques, c'est juste qu'ils sont présents dans des dessins animés qui sont loin d'être mes préférés d'où mon manque d'accroche. Nous pourrons discuter de tout cela en commentaire ;) 

Vous pouvez retrouver des chansons en cliquant sur la première phrase de chaque description. 


10- Shere Khan (Le livre de la jungle) 


C'est ce qu'aurait dû se dire Shere Khan au lieu de ressasser sa rancœur envers les hommes (même si elle est compréhensible). Ce méchant est à la fois effrayant, on a peur de le voir surgir derrière un buisson tout le long du film mais il a aussi un petit côté ridicule qui fait que je l'aime bien. 

"Précisément. Alors tu devrais savoir que tout le monde fuit devant Shere Khan."



9- La Méchante Reine (Blanche Neige) 


C'est précisément ce qu'à voulu éviter la Méchante Reine pour sa belle-fille Blanche Neige. J'avoue que la Méchante Reine à le droit à sa place dans le classement grâce aux diverses réécritures que j'ai pu découvrir d'elle (Once Upon A Time et Le Pays des contes notamment). Il faut avouer qu'elle fait peur et en sorcière, c'est encore pire. Une vraie perverse machiavélique cette femme 

"Miroir magique au mur, qui a beauté parfaite et pure."  



8- Mère Gothel (Raiponce) 


Comme Raiponce, Mère Gothel avait un rêve aussi, garder sa jeunesse éternelle. Cette méchante est difficile à comprendre. Elle élève Raiponce comme sa fille, prend soin d'elle mais d'un côté, elle se sert d'elle, elle est égoïste et prête à tout pour priver Raiponce de son bonheur. Elle est manipulatrice et intelligente, ça me plait pour un méchant. 

"Fleur aux pétales d'or. Répand ta magie. Inverse le temps. Rends-moi ce qu'il m'a pris." 



7- Lady Tremaine (Cendrillon) 


Contrairement à Cendrillon, le rêve de la vie de Lady Tremaine c'est de devenir riche et réduire sa belle-fille en esclavage en l'humiliant. Elle est terriblement jalouse de la beauté et de la bonté de Cendrillon. Elle fait un travail psychologique pour casser tous les espoirs de Cendrillon. J'aime son côté hautain, son côté prêt à tout. Une méchante qui cache bien son jeu." 

"Tais-toi, insolente !"



6- Maléfique (La Belle au bois dormant) 


Contrairement à Aurore qui rêve de son prince, Maléfique rêve de vengeance et de meurtre. C'est une méchante qui en impose. Elle est puissante, fin stratège et prête à tout pour venir à ses fins. Elle est glaçante, elle fait peur. Une vraie méchante digne de ce nom. 

"Mais ma volonté est telle qu'avant l'aube de ses seize ans, elle se piquera le doigt à la pointe d'une quenouille et en mourra." 


5- Prince Jean (Robin des bois) 


Voilà ce que se disent les habitants de la Forêt de Sherwood. Le Prince Jean se dit maudit soit ce gredin de Robin des Bois. Le Prince Jean n'est pas le méchant le plus charismatique ni le plus intelligent. Il est un peu simplet, cupide, c'est un pantin ressemblant à un ado capricieux. Il me fait tellement rire ! Il tourne les méchants en dérision et apporte beaucoup d'humour. 

"Mon terme préféré, je dérobe aux pauvres pour nourrir les riches." 


4- Scar (Le roi lion) 


Une chose est certaine, Scar ne souhaite pas une longue vie à son frère et roi Mufasa ni à son héritier Simba. Scar est un manipulateur de haut niveau. Il se fait passer pour un frère et un oncle attentionné alors que dans le dos de sa famille, il essaye de les tuer pour prendre le pouvoir. J'adore son intelligence et sa cruauté est à glacer le sang. 

"Je serai le roi ! Suivez moi et vous n'aurez plus jamais faim."


3- Crochet (Peter Pan) 


Une chose est certaine, Crochet n'a pas rêvé sa vie en couleur. Sa vie n'est que vengeance et amertume. Il veut se venger de Peter Pan qui a donné sa main à manger au crocodile. Pour cela, il va très loin. Il est prêt à faire exploser la moitié du Pays Imaginaire où à kidnapper des enfants. J'aime beaucoup ce méchant cruel mais un peu nigaud qui est sans cesse tourné en ridicule. 

"Par Saint-Eustache ! Tu as fait mouche, Mouche !"


2- Yzma (Kuzco)


C'est exactement ce que pense Yzma, d'elle-même sauf que, malheureusement pour elle, l'Empereur c'est Kuzco. Yzma se croit meilleure que lui donc elle veut le tuer pour prendre sa place. C'est un peu l'Iznogood des incas. Tout comme l'ensemble du film, Yzma est très drôle. Elle est sans cesse tournée en dérision et ridiculisée au plus haut point. C'est cela qui fait d'elle une méchante à part parce qu'en soit, il y plus cruel. 

"Un lama ? Il devait être mort !" 



1- Hadès (Hercule) 


Dès l'introduction, on nous place Hadès et on sait d'emblée qu'il ne sera pas un rigolo. Hadès est un méchant puissant, un dieu immortel, cruel et capable du pire. Du coup, il en impose, il est redoutable. Il est à la fois drôle et ridicule (vous l'avez compris c'est LE point qui me plait chez les méchants). Cet humour permet d'atténuer le côté obscur d'Hadès sinon, je pense qu'il serait le méchant le plus effrayant de l'univers Disney. 

"N'oubliez pas de me rappeler de vous pulvériser après mon rendez-vous."



Quels sont vos méchants Disney préférés ? 

dimanche 12 mai 2019

Invisibilité






Titre VO : Invisibility

Auteur : Adrea Cremer et David Levithan
Édition : Michel Lafon
Genre : Fantastique, Romance
Pagination : 430 pages
Parution : Juin 2015
Prix : 15,95 




Résumé : Stephen est invisible depuis toujours. Une malédiction impossible. Jusqu'au jour où Elizabeth le voit. Elle seule peut briser le sort. Au risque de les séparer à jamais.

Avis : Si j'ai acheté ce livre, c'est d'abord parce que le résumé me tentait bien surtout pour découvrir la plume de David Levithan dont j'ai énormément entendu parler. Depuis toujours Stephen est invisible. Personne ne sait à quoi il ressemble et même pas lui. Mais un jour, Elizabeth, sa nouvelle voisine le voit et elle seule peut briser la malédiction qui pèse sur Stephen. 

Ce roman est écrit à quatre mains par David Levithan qu'il me tardait de découvrir et Andrea Cremer que je ne connaissais pas. Dans ce livre, nous avons une bonne alternance de point de vue qui permet vraiment de savoir ce que pensent nos personnages. Andrea Cremer écrit le point de vue de Stephen et David Levithan celui d'Elizabeth. C'est intéressant de voir qu'un homme écrit un point de vue d'une femme et inversement. Par contre, je n'ai pas été transcendée par les styles d'écriture qui ne sont pas les meilleurs mais restent simples et fluides. Peut-être que cela vient de la traduction. 

Pour moi, le gros point négatif de cette histoire, ce sont les personnages. Tout d'abord, Elizabeth et Stephen ne se connaissent pas et ils tombent amoureux en deux jours. Comment peux-tu dire à quelqu'un qu'il / elle est l'amour de ta vie alors que tu ne le connaissais pas quelques jours auparavant ? Pour moi, cela discrédite la romance. Bien sûr le coup de foudre existe mais là, c'est un peu trop, un peu too much. En plus, Stephen dit à Elizabeth qu'il est invisible et la fille, elle accepte cela sans broncher. Elle ne se pose pas de questions. Le pire, quand elle l'apprend, elle se plaint et fait une vie d'enfer à Stephen parce qu'il ne lui a pas dit son secret. En même temps, c'est normal. Aucune personne sensée ne l'aurait cru. Elizabeth (encore elle), découvre qu'elle a des pouvoirs magiques et ni elle ni son entourage ne semble choqué sachant que dans leur monde, la magie ça n'existe pas (Vernon Dursley où que tu sois, je sais que tu es d'accord avec mes propos). Cette chère Elizabeth ne s'arrête pas là. Il y a pire ! Elle ne connait rien à la magie et à ses pouvoirs mais, elle pense être meilleure que sa professeure, une magicienne reconnue. Vous l'aurez compris, cette Elizabeth est exaspérante. Elle a la grosse tête et en plus, elle pense pouvoir sauver le monde et vaincre les méchants sans aide alors qu'elle n'y connait rien. 

Pour ce qui est des autres personnages, Arbus est un méchant trop peu exploité qui cède trop facilement. Stephen se laisse trop dominer par Elizabeth. Laurie, le frère d'Elizabeth est vraiment un personnage sympa tout comme Millie, la prof de magie. Ce qui est vraiment dommage, c'est que le côté magie ne soit pas plus exploité. Il y avait la possibilité de faire un bon univers mais la romance prend trop le dessus. 

Pour conclure, vous l'aurez compris, Invisibilité n'est clairement pas une réussite pour moi. Le personnage d'Elizabeth qui est vraiment exaspérant a gâché ma lecture. L'univers magique n'est pas assez exploité et c'est dommage parce qu'il avait du potentiel. Même si ma chronique est négative, cette histoire reste assez sympa à lire. Je ne lâche pas l'affaire et je compte bien tenter une nouvelle fois l'aventure pour découvrir un autre livre de David Levithan.


Ma note : 13/20 

mercredi 8 mai 2019

Bilan du mois d'avril 2019


Coucou tout le monde,


Nous nous retrouvons aujourd'hui pour le bilan du mois d'avril. Avril fut un mois catastrophique en terme de lecture. J'ai mis un temps fou à lire le peu que j'ai lu parce que j'ai lu des livres assez denses. J'espère repartir sur de meilleures bases en mai. Sur le plan personnel, le mois de mars a été triste. Notre petit toutou nous a quitté alors nous avons vraiment été tristes. C'est encore aujourd'hui, difficile de s'en remettre surtout après avoir passé 13 ans remplis de bons moments. En ce qui concerne l'état de mon genou, j'en sais un peu plus grâce à l'IRM que j'ai eu. J'ai une fissure un ménisque alors j'attends mon rendez-vous avec le chirurgien en juillet pour savoir ce que je vais devoir faire. Mais pour finir sur une note plus joyeuse, dans trois semaines, nous partons à Madère pour dix jours. Ça va être trop bien ! En avril, nous avons lu 2 livres. En tout, avec ces 2 livresnous avons lu 1 114 pagesPassons en revue nos lectures du mois :



Aurélie 


Pour commencer mon mois d'avril, j'ai enfin découvert la plume de Tolkien en lisant Le Hobbit. Bilbon mène une vie tranquille dans son trou de hobbit. Mais un jour, Gandalf un magicien, l'embarque dans une compagnie menée par Thorin, roi sous la Montagne. Bilbon va devoir aider Thorin et ses amis à reconquérir Erebor, la Montagne Solitaire et son trésor au péril de sa vie. 

Vous m'aviez tous conseillé de commencer par ce livre pour découvrir Tolkien. Je vous ai écouté et j'ai bien fait. J'ai adoré cette lecture. J'ai adoré découvrir la Terre du milieu à travers les yeux de Bilbon et suivre ses aventures. En revanche tout se passe un peu trop vite à mon goût. 


Une petite chanson pour la route, ça faisait longtemps ;)

Pour continuer et terminer le mois d'avril, j'ai lu Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé afin de réussir mon challenge de relecture de la saga. Harry est en sixième année à Poudlard. Depuis la bataille du Ministère, les choses ont changé dans le monde des sorciers. Harry est devenu l'Elu, le seul à pouvoir faire chuter Voldemort. Dumbledore va aider Harry à mieux connaitre son ennemi afin de le faire tomber. 

J'ai adoré cette relecture du sixième tome. C'est le tome où j'ai redécouvert le plus d'éléments. J'ai adoré découvrir les souvenirs sur l'histoire de Voldemort et sa famille. La fin est tellement triste et bouleversante. Même si je savais ce qui aller arriver, j'ai été triste.


Just One


Un coup de cœur : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

Un univers : Celui de la Terre du Milieu (pour la découverte)

Un personnage : Entre Bilbon et Dumbledore mon cœur balance

Un couple :  Harry et Ginny

Une histoire :  L'histoire difficile de Lord Voldemort

Une déception :  /

Une émotion : L'amitié 

Un futur époux :  /


Book Haul

Quatrième mois de l'année et quatrième mois où je tiens ma résolution de faire baisser ma PAL en achetant moins. En avril, je n'ai acheté qu'un seul livre et encore, je l'ai eu dans ma box Mille et un livres donc ça ne compte pas vraiment comme une entorse. Voici mon acquisition : 


Kristen Ciccarelli, Iskari, tome 1 : Asha, tueuse de dragons, Gallimard, 2019. 


Sur le blog


En tout, en avril, nous avons publié 5 articles dont voici le récapitulatif :




Nos réseaux : 


N'oubliez pas, le blog est aussi sur : 




Nous vous souhaitons un bon mois de mai ! :)